Claude Monet découvrit Bordighera lors d’un voyage itinérant de Paris jusqu’à Gênes en 1883 en compagnie d’Auguste Renoir. Il fût tellement fasciné qu’il voulu y retourner l’année suivante, seul, pour au moins un mois, comme il l’écrivit dans la lettre du 12 janvier 1884, adressée à son galeriste Durand-Ruel : « Très cher Monsieur Durand-Ruel, je veux passer un mois à Bordighera, un des plus beaux endroits que nous avons vus pendant notre voyage. De là-bas, je nourri l’espérance de vous ramener toute une série de nouvelles choses. » La lumière et les couleurs de Bordighera le combleront au point qu’il y demeura plus de trois mois, exécutant dans la petite ville et ses environs 38 tableaux, actuellement présentés à l’exposition de Gênes et reproduits sur cette page.

Un lieu vous étonnera beaucoup : le jardin Moreno, qui déjà à la fin de 1870 était cité, avec enthousiasme, dans les premiers guides touristiques européens. Un jardin avec oliviers, orangers, citronniers, mandariniers, palmiers et plantes rares, qui s'étendait sur près de 80 hectares, de la mer aux collines. Son propriétaire Francesco Moreno - riche industriel et négociant d'huile d'olive et de citron - a été membre de l'une des plus vieilles familles bordigottes, et mourut quelques mois après le départ de Monet. Dans une lettre datée du 5 Février 1884 à Alice Hoschedé, Monet écrit: «Un jardin comme ça, c'est indescriptible, c’est pure magie, toutes les plantes du monde poussent là dans le pays, et sans paraître soignées. C’est est un enchevêtrement de palmiers de toutes sortes, de chaque espèces d'oranges et de mandarines ». Aujourd'hui, ce lieu survit dans les jardins de la Villa Palmizi, la Villa Dodge - l'ancienne voie romaine - et dans celui de la Villa Mariani, derrière le centre historique.

A l'occasion de l'exposition à Gênes, qui veut aller à Bordighera peut retracer les «chemins de Monet", voir les lieux où l'artiste français à placé son chevalet et a fait ses chefs-d'œuvre, peut toucher les oliviers peints par lui, en voyant la villa Etelinda encore intacte, autrefois Villa Bishoffsheim, immortalisée dans deux de ses tableaux, des vues de la Côte d'Azur et Vintimille, Bordighera et des vues des collines et l'ancien "Tour Mostaccini" . Une expérience unique. Un plongeon dans la beauté et l'histoire.

book now

Réservez :

 

HOTEL FIRENZE ***
RISTORANTE DA LUISA

Corso Regina Margherita, 97
18014 Ospedaletti - Sanremo
Riviera dei Fiori - Italia
phone (39) 0184.689.221
eMail firenze@azurline.com

riviera-dei-fiorimarch quality hotel

wi-fi free hotel ospedaletti